Bandeau UL

Une recherche partenariale permettant de mieux comprendre les innovations en milieu de travail et leurs conditions associées, soit la formation et les protections sociales, en vue de contribuer à une amélioration des performances économiques et sociales.

Colloque "Et si le travailleur idéal vivait aussi des difficultés? Entre constats et actions"

Mercredi, Novembre 18, 2015


INSCRIPTIONS EN LIGNE

C’est avec plaisir que l'UQAR et l'ARUC-Innovations, travail et emploi vous invitent à assister au Colloque "Et si le travailleur idéal vivait aussi des difficultés? Entre constats et actions", qui se déroulera le mercredi 18 novembre 2015, à l'amphithéâtre de l'UQAR, campus de Lévis.

Le thème de la souffrance au travail notamment depuis la vague de suicides en France (Dejours, 2009) appelle à se questionner sur les problèmes organisationnels pouvant générer ce mal-être d’autant que 20% de la population est atteint d’un problème de santé mentale constituant l’une des causes les plus importantes d’absence au travail (Saint-Arnaud, 2011). A ces problèmes liés au travail, d’autres aspects ou difficultés de la vie personnelle peuvent altérer le cours de la vie au travail que ce soit le fait de prendre soin d’un proche, de vivre un deuil (Gagnon et Beaudry, 2013), d’éprouver des problèmes de santé causant des arrêts de travail ou le besoin d’accommodement pour un motif lié à la Charte. Si la problématique de la souffrance au travail est réelle, elle occulte parfois à tort la souffrance associée à l’inactivité forcée (Lhuilier et Waser, 2014). Le soutien de ces travailleurs aux prises avec l’une de ces difficultés est déterminant autant dans le retour au travail que dans son maintien en emploi (Barsi-Carrow, 2000; Brouwer et al., 2003; Griffith, 2001; Hazen 2003 ; Hazen, 2008; Hazen, 2009; Holmgren et Ivanoff, 2007; James et al., 2006 ; Quinton Fantoni et al., 2010; St-Arnaud et al., 2003; St-Arnaud et al., 2004; St-Arnaud et al., 2006). Certaines évidences démontrent que le passage d’une approche individuelle vers une approche proactive et organisationnelle de la prévention et de la gestion des cas est à privilégier (Barel et Frémaux, 2013; Desjardins et Giguère, 2013; Saint-Arnaud et al. 2011).


L'objectif de ce colloque est de permettre aux professeurs, aux partenaires du milieu, tout comme aux étudiants aux études supérieures, de présenter et d’échanger à partir de leurs travaux de recherche, sur le thème de la souffrance au travail, en s'attardant plus précisément aux constats et aux pistes d'action qui peuvent s'en dégager.

La programmation du colloque est disponible dès maintenant.

N’hésitez pas à vous inscrire à cet événement, qui vous est offert gratuitement par l'UQAR et l’ARUC, en complétant le formulaire d'inscription, d'ici le 6 novembre 2015. LA PÉRIODE D'INSCRIPTION EST MAINTENANT TERMINÉE.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre!


Mélanie Gagnon, professeure UQAR, coordonnatrice scientifique du colloque
Aline Therrien, M.A., coordonnatrice de l'ARUC-Innovations, travail et emploi

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2009-2010 Université Laval
accès au CMS