Bandeau UL

Une recherche partenariale permettant de mieux comprendre les innovations en milieu de travail et leurs conditions associées, soit la formation et les protections sociales, en vue de contribuer à une amélioration des performances économiques et sociales.

Objets de recherche

Caractéristiques du travail contemporain

Cet objet de recherche porte sur les contextes et les caractéristiques du travail contemporain. Dans un contexte de large diffusion des TIC et de formes nouvelles d’organisation et de gestion du travail faisant appel à une responsabilisation accrue des travailleurs, nos préoccupations concernent notamment les questions d’autonomie au travail, de qualifications du travail et de formation. Alors que le travail atypique est en voie de devenir la norme, de nouveaux enjeux relatifs à l’employabilité, à la formation et aux protections sociales revêtent une importance cruciale. Pendant que le travail de « prendre soin » (le care) représente enfin une part croissante de l’emploi, les problèmes de santé psychologique au travail, en particulier chez les infirmières, prennent des proportions endémiques. 

Diversité de la main-d’œuvre

Cet objet de recherche privilégie l’étude de la diversité de la main-d’œuvre au regard de ses caractéristiques sociodémographiques, de son statut d’emploi ainsi que de la qualité de ses conditions de travail et d’emploi. Une attention particulière sera accordée aux rapports de genre, à l’intégration de la main-d’œuvre immigrante, à la gestion du vieillissement en emploi et à l’insertion des jeunes en emploi. Sur le plan des innovations, il sera question de la gestion démocratique et équitable de la diversité et des nouveaux dispositifs susceptibles d’assurer un meilleur arrimage entre l’employabilité et la sécurisation des trajectoires professionnelles.

Formes de représentation

Dans le contexte du plafonnement, voire du déclin, des formes traditionnelles de représentation, cet objet de recherche traite du renouvellement des formes actuelles de représentation et de l’émergence des formes nouvelles afin de mieux répondre aux réalités, aux aspirations et aux besoins des catégories de travailleuses et de travailleurs déjà représentés et aux catégories croissantes de ceux qui ne le sont pas.  Sur le plan des innovations, il sera question d’étudier celles qui sont les plus susceptibles de favoriser l’action collective et d’améliorer, en conséquence, les conditions de travail et d’emploi, en accordant une attention spécifique aux politiques relatives à l’émergence de nouveaux droits sociaux.

Qualité du travail et de l’emploi

Cet objet de recherche s’intéresse à l’évolution de la qualité du travail et de l’emploi au cours des dernières décennies qui ont suivi la fin du fordisme. Il concerne plus particulièrement les conditions d’emploi (la rémunération, la sécurité d’emploi, les protections sociales et, plus spécifiquement les régimes de retraite, la conciliation travail/famille et les perspectives de carrière) et de travail (l’autonomie, les qualifications, l’intensité, la santé et la sécurité du travail ainsi que les conditions de réalisation du travail). Il porte également sur les facteurs associés à cette évolution : organisation du travail, pratiques de gestion des ressources humaines, politiques publiques et dynamique des relations du travail (sur le plan micro, dans les milieux de travail et, sur le plan macro, au regard de l’équilibre du rapport de forces entre les acteurs). 

Processus de diffusion des innovations

Cet objet de recherche accorde une grande importance à la compréhension des dynamiques d’émergence et de diffusion des innovations sociales et des changements institutionnels. En effet, la nature des innovations sociales, leur contribution à la solution des problèmes, leur potentiel d’amélioration des situations ainsi que les facteurs associés à leur diffusion divergent selon les acteurs concernés. La dynamique des relations de pouvoir entre les acteurs sociaux, l’état du dialogue social et la capacité d’arriver à des compromis représentent en conséquence des dimensions primordiales à considérer afin de mieux comprendre les conditions favorables et les obstacles à la diffusion des innovations sociales et des changements institutionnels.

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Tous droits réservés. © 2009-2010 Université Laval
accès au CMS